1
7 mai 2018
3
12 juillet 2018
Afficher tout

2

Rencontre avec des experts Prunay Protection Juridique

 

Explications, ressentis, visions du métier et difficultés… tout savoir sur le métier d’expert d’assurances en Protection Juridique.

Retours d’expériences de deux experts de Prunay Protection Juridique. 

Entretien experts d’assurances en protection juridique – Prunay Protection Juridique – actu experts – 06/2018 – Pixabay – EQ

 

  • Quel a été votre parcours pour en arriver à être expert Protection Juridique ?

Mme PILET :

J’ai une formation initiale en droit, puis un doctorat en droit avec une spécialité en droit rural. J’ai travaillé comme consultante RH. Devenir expert en protection juridique a été un concours de circonstances suite à des rencontres.

M. POY-TARDIEU :

J’ai fait des études d’architecture, et j’ai exercé ce métier dans un cabinet dont j’ai été gérant pendant 12 ans. J’ai été attiré vers l’expertise et ayant eu aussi une formation de médiateur, cela m’a amené à être expert en protection juridique.

 

 

  • Quels sont les différents secteurs géographiques où vous intervenez ?

Mme PILET :

Mon secteur géographique est la région Centre-Val de Loire. On fait beaucoup de route, mais j’aime le métier et je ne me pose pas de question.

M. POY-TARDIEU :

Je travaille dans la région Rhône-Alpes Auvergne ainsi que la Drôme et l’Ardèche. Je parcours 80 000 km/an.  

 

Les deux experts gèrent en moyenne 12-13 dossiers par semaine, une cinquantaine par mois dans leurs secteurs. 

 

 

 

 

Des compétences particulières…

 

  • Quels sont vos domaines de compétences ?

Mme PILET :

J’ai des compétences juridiques et techniques. Je maîtrise la communication et les techniques de négociation dans les relations humaines.

M. POY-TARDIEU :

Mes domaines de compétences sont la technique bâtiment, l’architecture, j’ai aussi une spécialité en matière de piscine, cela fait deux ans que je suis expert de justice auprès des tribunaux.

 

 

  • Y-a-t-il à votre connaissance des experts de Prunay Protection Juridique qui ont des compétences particulières ?

Mme PILET :

Oui, en effet il y a des experts qui ont des connaissances particulières chez Prunay Protection Juridique, dans la Gemmologie par exemple, c’est à-dire la connaissance des bijoux et des pierres précieuses. Un autre expert est frigoriste, en d’autres termes il a des connaissances sur les circuits des pompes à chaleur. Certains ont des savoirs sur la mérule c’est-à-dire des champignons qui détruisent le bois et autres parasites du bois.

Prunay Protection Juridique a aussi des experts spécialisés dans le maritime et la navigation de plaisance, ainsi que dans le domaine électrique. Enfin, d’autres ont des connaissances sur le droit rural et milieu agricole.

 

Le savoir-faire spécifique et les compétences particulières des experts sont une valeur ajoutée pour les expertises. Leurs notions et expériences apportent des précisions et une rapidité pour l’expertise.  

 

 

 

 

…mais aussi un métier humain

 

  • Avez-vous eu des dossiers difficiles ?

Mme PILET :

Il y a en a eu plusieurs. C’est régulièrement en Protection Juridique car on gère des litiges. La situation conflictuelle peut générer une décharge émotionnelle qui fait que les parties peuvent rapidement s’emporter.

M. POY-TARDIEU :

Les cas les plus difficiles sont quand nous sommes confrontés aux membres d’une même famille, quand ils s’affrontent, sur le plan humain c’est difficile.

 

 

  • Comment arrivez-vous a gérer les crises durant les expertises ?

Mme PILET :

Il faut être à l’écoute de soi-même et des autres. Faire attention à cette première impression qui pourrait parasiter la compréhension du dossier. Il est important pour l’expert en Protection Juridique de rester très factuel, de ne pas prendre parti pour procéder à une analyse circonstanciée et juste du dossier. Il faut mener les débats, donner la parole à tous et faire en sorte que les gens s’écoutent, se comprennent pour arriver à une solution à l’amiable.

M. POY-TARDIEU :

Il faut garder la main pour mener le débat et diriger la réunion. Malgré tout, il n’y a pas de bonne méthode. Il faut faire preuve d’écoute et savoir s’adapter aux personnes.

 

 

 

 

  • L’expertise est suivie de la rédaction d’un rapport, en quoi est-ce important ?

Mme PILET :

Le rapport est la valeur ajoutée de l’expert. L’expert doit savoir se donner à lire afin de refléter ce qu’il a vu et les situations qu’il a rencontrées.

M. POY-TARDIEU :

La conclusion est la plus importante. Elle doit être synthétique. Elle permet de déterminer les responsabilités. 

 

 

 

Je remercie Mme Pilet et Mr Poy-Tardieu experts, chez Prunay Protection Juridique pour le temps et les réponses apportées.

Emma Quentin, Chargée de communication chez Prunay Protection Juridique.

 

Pour plus d’informations sur nos experts.